Entretien avec Mathilde, étudiante en Bachelor of International Relations à IE University en Espagne

Souvent considérée comme une des meilleures universités privées d’Espagne, IE University dispose de campus d’exception à Madrid et à Ségovie. Après un baccalauréat en France, Mathilde a intégré le Bachelor de Relations Internationales de l’IE à Ségovie. Elle nous parle de son expérience universitaire, des enseignements qu’elle préfère et de la vie étudiante dynamique qu’elle…

Souvent considérée comme une des meilleures universités privées d’Espagne, IE University dispose de campus d’exception à Madrid et à Ségovie. Après un baccalauréat en France, Mathilde a intégré le Bachelor de Relations Internationales de l’IE à Ségovie. Elle nous parle de son expérience universitaire, des enseignements qu’elle préfère et de la vie étudiante dynamique qu’elle y a découvert !

Profil

PRÉNOM : Mathilde

NATIONALITÉ : Française

NOM DU CURSUS SUIVI : Bachelor of International Relations

NOM DE L’UNIVERSITÉ : IE University, Madrid, campus de Ségovie

TYPE DE BACCALAURÉAT ET RÉSULTAT OBTENU : Baccalauréat mention Bien, options Mathématiques et Sciences Économiques et Sociales (SES)

NOM DE TON LYCEE : Institution Saint Dominique à Neuilly-sur-Seine

 

Partir étudier à l’étranger 

Pourquoi avoir décidé d’étudier à l’étranger ? 

J’ai choisi de partir étudier à l’étranger car je souhaitais étudier les Relations Internationales. J’ai commencé à regarder différents Bachelors proposés dans des universités à l’étranger et j’ai rapidement découvert celui proposé par IE University. J’ai postulé au tout début de mon année de Terminale et j’ai ainsi pu obtenir une réponse tôt dans l’année (en octobre). J’ai choisi l’IE en Espagne notamment pour sa proximité à la France. Je m’étais aussi intéressée à l’ESADE à Barcelone et à des écoles de commerce aux Pays-Bas. 

 

Comment s’est déroulé le processus d’admission et de sélection ?

Pour l’IE, il est possible d’envoyer son dossier dès la fin de l’année de 1ère. Le processus d’admission se déroule en plusieurs étapes. Dans un premier temps, il faut préparer le dossier en ligne qui comprend un certain nombre de documents notamment un CV, un personal essay, 2 lettres de recommandation ainsi que les bulletins scolaires de 2nde, 1ère et Terminale. J’ai envoyé mon dossier en septembre et j’ai ensuite dû passer le test d’admission de l’IE ainsi que le « Kira Assessment »  qui consiste à répondre sous forme de vidéo à 2 questions en une minute environ puis à une question écrite en 5 minutes. Une fois ces premières étapes réussies, j’ai ensuite obtenu une réponse d’admissibilité et été convoquée à passer un entretien d’admission. 

 

Comment as-tu préparé ta rentrée ? (Démarches administratives, académiques…)

J’ai dû obtenir le NIE, une carte nécessaire afin de pouvoir résider en Espagne plus de 90 jours. Cette dernière permet aussi de travailler et de trouver des stages en Espagne. Je recommande de l’obtenir le plus tôt possible. Pour ce qui est de l’assurance maladie, en tant que citoyen·ne européen· ne, j’ai pu obtenir une carte européenne d’assurance maladie (CEAM) délivrée par la sécurité sociale. Enfin, j’ai aussi dû entreprendre des démarches afin de trouver un logement à proximité de l’université. Les deux options principales sont de vivre en résidence ou de trouver un logement privé. 

 

 

 Etudier à LSE

Le processus d’admission et les démarches administratives

Est-ce que tu as dû choisir tes cours en première année ? 

Au premier semestre de première année, les cours sont imposés. J’ai pu suivre des cours de microéconomie, de théorie politique, de sciences politiques, d’histoire des relations internationales jusqu’à 1945 ainsi que des cours d’espagnol. Les cours sont assez variés et complémentaires. J’aime cette diversité des enseignements : par exemple, l’économie me permet de faire des mathématiques appliquées tandis que le cours de théorie politique aborde davantage des thématiques philosophiques. A mon sens, c’est cette complémentarité qui fait la richesse du Bachelor. J’ai particulièrement aimé le cours d’Histoire des Relations Internationales. Nous avons ainsi commencé par l’invention de l’écriture et avons poursuivi jusqu’à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Cela m’a permis de découvrir l’histoire de différentes parties du monde alors qu’au lycée nous avions une vision plutôt centrée sur l’Europe. J’ai trouvé l’enseignement des sciences politiques très intéressant car nous avons vu des concepts que je n’avais pas encore étudiés. Au deuxième semestre, nous avons toujours des cours obligatoires mais nous pouvons aussi choisir quelques électifs. Nous avons un enseignement obligatoire d’Humanités que nous pouvons choisir un parmi différents cours proposés. J’ai opté pour un cours intitulé « Images, Art et Pouvoir ». J’ai beaucoup aimé la possibilité de suivre un cours abordant mêlant la politique à des thématiques artistiques et créatives. Des « labs » sont aussi proposés durant notre Bachelor. Il s’agit de cours optionnels hebdomadaires au cours desquels nous devons réaliser des projets pour des entreprises. 

 

As-tu éprouvé des difficultés à t’adapter au système éducatif ? 

Je redoutais la barrière de la langue. Au début du semestre, j’ai rencontré quelques difficultés parce que l’ensemble des cours étaient en anglais et abordaient de nouveaux concepts.  À cela s’est ajouté la variété des accents des professeurs et les lectures obligatoires à réaliser chaque semaine. Cependant, je me suis rapidement habituée à l’enseignement en anglais et je n’éprouve désormais plus de difficultés à suivre mes cours. 

 

As-tu une grande quantité de travail ? 

C’est une nouvelle manière de travailler. Nous avons moins de cours qu’au lycée mais beaucoup de travail personnel, notamment des lectures obligatoires de textes pour chaque cours toutes les semaines. J’arrive quand même à pratiquer le sport et à pleinement profiter de la vie étudiante. Je pense toutefois qu’il est important d’avoir un bon rythme de travail dès le début du semestre et d’étudier entre les cours pour ne pas prendre de retard. L’université met à dispositions de nombreux espaces pour travailler comme une bibliothèque, des salles de classes ou des salles individuelles de travail. 

 

Combien d’heures de cours as-tu par semaine ? 

Cela dépend des semaines mais j’ai généralement entre 20 et 25 heures de cours chaque semaine. 

Etudier à Londres

La vie étudiante sur le campus

Comment se déroule la vie étudiante à IE University ?

Je suis sur le campus de l’IE University à Ségovie. Dans mon programme de Bachelor, je vais donc étudier pendant deux ans sur ce campus puis sur celui de Madrid pour mes deux dernières années. Le campus de Ségovie est plus petit, ce qui permet de faciliter les rencontres et de toujours croiser des têtes connues. J’aurai aussi la même classe tout au long de mes deux premières années.

Il y a une très bonne ambiance sur le campus et nous pouvons en première année avoir un ou une « mentor »,  un·e étudiant·e de deuxième ou troisième année qui nous aide à notre arrivée sur le campus et facilite notre intégration. 

 

Dans quelle résidence loges-tu ?

J’habite dans une résidence située à quinze minutes à pied du campus. Je l’ai trouvée sur le site de l’université. Il y a aussi une résidence sur le campus où les étudiant·e·s peuvent prendre leurs repas dans la cafétéria. Il y a un vrai esprit de communauté qui se crée car nous sommes toujours entourés des mêmes personnes.

 

Comment se déroule la vie associative sur le campus ? 

Il y a beaucoup d’associations ce qui permet de créer des groupes d’étudiant·e·s. Mon objectif, en arrivant à l’IE University, était d’intégrer une équipe de sport. J’ai donc rejoint le club de basket-ball et participe à des entraînements deux fois par semaine. Il y a une très bonne ambiance et cela me permet de rencontrer des étudiant·e·s en dehors des cours. J’ai aussi rejoint le club de danse qui propose différents cours chaque semaine. 

 

Quelles sont les choses que tu préfères à IE University et celles que tu aimerais voir être améliorées ? 

J’ai beaucoup aimé le fait que dès notre arrivée à l’université, nous avons été pris·e·s en charge par les professeurs et les étudiant·e·s. J’apprécie le fait que le campus de Ségovie offre un réel esprit de communauté étudiante et la possibilité de rapidement connaître tout les autres étudiant·e·s, notamment par rapport à celui de Madrid. Concernant les points à améliorer, je dirais que certains enseignements sont très théoriques et que des propositions de projets de groupe ou d’activités plus ludiques pourraient être intéressantes. 

 

Vers l’avenir

Quels sont tes projets pour la suite ? 

Après mon Bachelor, j’aimerais poursuivre par un Master en relations internationales . J’envisage ensuite de travailler pour une organisation internationale comme les Nations Unies mais je suis aussi très intéressée par l’humanitaire ou encore le journalisme sportif.

 

Quels conseils et recommandations donnerais-tu à un ou une élève français/e qui souhaiterait intégrer IE University ?

Même si l’éloignement de la famille peut être difficile, étudier à l’étranger est une expérience incroyable et vraiment enrichissante qui permet de faire de très belles rencontres ! Je recommande vraiment de ne surtout pas hésiter à tester de nouveaux sports et à intégrer des associations afin de profiter pleinement de cette opportunité ! 


Si comme Mathilde, vous souhaitez intégrer IE University ou une université en Espagne, n’hésitez pas à nous contacter afin d’échanger sur votre projet !

Interview d‘Arnault: diplômé d’un Bachelor d’Histoire moderne à l’Université d’Oxford

Admission en Bachelor Écoles Étudier au Royaume-Uni

Orientation post-bac: comment bien choisir son cursus universitaire à l’étranger ?

Admission en Bachelor Écoles

Orientation post-bac : et si vous partiez étudier à l’étranger ?

Admission en Bachelor Écoles