Entretien avec Maxence, étudiant en année préparatoire du Baccalauréat en Administration des Affaires (B.A.A) à HEC Montréal

  Montréal, élue meilleure ville universitaire pour les étudiants étrangers (QS Best Student Cities 2022), abrite depuis 1907 l’École des Hautes Études Commerciales (HEC). École de management reconnue internationalement, HEC Montréal offre aux étudiant⸱e⸱s français⸱e⸱s. venant d’obtenir le baccalauréat la possibilité d’intégrer un Baccalauréat en Administration des Affaires (B.A.A.) avec une année préparatoire. Maxence, qui…

 

Montréal, élue meilleure ville universitaire pour les étudiants étrangers (QS Best Student Cities 2022), abrite depuis 1907 l’École des Hautes Études Commerciales (HEC). École de management reconnue internationalement, HEC Montréal offre aux étudiantes françaises. venant d’obtenir le baccalauréat la possibilité d’intégrer un Baccalauréat en Administration des Affaires (B.A.A.) avec une année préparatoire. Maxence, qui a intégré ce programme, nous raconte son parcours.

 

Profil

PRÉNOM : Maxence

NATIONALITÉ : Française

NOM DU CURSUS SUIVI : Baccalauréat en Administration des Affaires (B.A.A) avec année préparatoire

NOM DE L’UNIVERSITÉ : HEC Montréal

LYCEE D’ORIGINE : Lycée Le Caousou, Toulouse

TYPE DE BACCALAUREAT OBTENU : Baccalauréat mention Bien, spécialités Mathématiques et Géopolitique (HGGSP), option Mathématiques Expertes

Partir étudier à l’étranger 

Pourquoi avoir décidé d’étudier à l’étranger après le baccalauréat ? 

Après le baccalauréat, j’hésitais entre faire une classe préparatoire en France ou partir en université à l’étranger. Je ne souhaitais pas intégrer une école de commerce post-bac en France. L’avantage de l’étranger est que cela me semblait à la fois valorisant pour mon curriculum vitae et surtout me permettrait d’acquérir une ouverture d’esprit. Partir à l’étranger m’a fait grandir. La raison qui m’a aussi poussé à partir est qu’à la fin de mes études à HEC Montréal, je vais pouvoir passer le TAGE-MAGE et intégrer les mêmes programmes que celles et ceux qui auraient fait une prépa en France.

 

Pourquoi avoir choisi HEC Montréal ? 

En Première, j’ai peu travaillé notamment pour les épreuves de Français du baccalauréat. Je n’ai donc pas eu de bonnes notes, or ces épreuves sont essentielles pour être admis en université à l’étranger. Je n’avais pas les bonnes méthodes de travail. À cause de cet aspect, je n’avais pas forcément confiance en moi et je pensais que je n’aurais pas pu réussir en classe prépa en France. C’est cette année, à HEC Montréal, que j’ai réussi à trouver une bonne dynamique de travail. Après avoir mis de côté le choix d’une classe préparatoire, j’ai donc décidé de partir à l’étranger. Ma sœur a fait HEC Montréal et m’en a parlé de manière positive, ce qui a aussi influencé mon choix. Je ne regrette absolument pas cette orientation, je suis très content de cette école et de cette première année.

 

Comment s’est déroulé ton processus d’admission et de sélection ? 

C’est un processus d’admission simple. J’ai dû envoyer mon dossier de candidature en septembre. J’ai reçu une lettre d’admission en mars précisant que j’étais reçu sous conditions d’avoir au minimum la mention Bien (14/20) au Baccalauréat. Je suis ensuite arrivé en septembre à Montréal. J’ai commencé ma première année à distance car je n’avais pas encore reçu mon permis d’études. 

 

Quelles démarches administratives as-tu entreprises pour préparer ta rentrée universitaire ?

Les démarches administratives sont plutôt longues pour les étudiants étrangers qui vont au Canada. Par exemple, en début d’année universitaire, trois classes étaient en distance car les étudiantes n’avaient pas encore obtenu leurs permis d’études. Il faut donc s’y prendre à l’avance. Il faut tout d’abord obtenir le CAQ et ses empreintes biométriques dans des villes comme Paris ou à Lyon. Cette étape est essentielle pour faire la demande de permis d’études ensuite et l’obtention prend généralement deux mois environ.  

Les cours en 1ère année

Quelle formation as-tu intégré à HEC Montréal et quelles en sont les spécificités ? 

Tous les étudiantes françaises admis⸱es après leur baccalauréat à HEC Montréal font une année préparatoire avant d’intégrer le Bachelor de trois ans. Cette année permet une remise à niveau pour tous les étudiantes. Ce n’est pas forcément l’année la plus épanouissante mais elle permet de revoir l’ensemble des programmes de Mathématiques et Mathématiques expertes de Terminale et surtout d’avoir des enseignements en Comptabilité et en Économie. Nous avons aussi eu des cours sur la maîtrise de logiciels comme Excel, des cours de langues et des enseignements méthodologiques pour apprendre à réaliser des travaux de groupe et travailler avec d’autres étudiantes. L’année prochaine j’intégrerai la première année du Baccalauréat en Administration des Affaires (B.A.A) qui dure trois ans. En première année, ce sont des cours généraux tandis qu’en deuxième année, j’aurais la possibilité de me spécialiser et de participer à un échange universitaire.

 

Est-ce que tous les cours sont en français ou certains sont aussi en anglais ? 

En année préparatoire, tous les cours sont en français, excepté les cours de langues. Lorsqu’on intègre le B.A.A après l’année préparatoire, on choisit soit un parcours trilingue, anglais; français et espagnol, soit un parcours bilingue, français et anglais, soit unilingue. C’est un aspect qui me plaît moins car j’aurais aimé un parcours totalement en anglais comme à McGill dès l’année préparatoire. Mais Montréal est une ville francophone et la langue principale à HEC Montréal est le français. J’ai donc hâte de découvrir les cours en anglais l’année prochaine. 

 

Est-ce que tu as éprouvé des difficultés à t’adapter au système éducatif en année préparatoire du B.A.A ? 

On remarque généralement que les étudiantes sont plutôt contentes une fois arrivés à HEC Montréal, mais qu’une fois que l’hiver arrive, c’est plus difficile de rester motivé avec les cours. Je n’ai pas ressenti de véritable changement de motivation car j’ai réussi à me faire de bons amis ici et ma sœur est aussi venue me rendre visite. Cependant, l’adaptation au système éducatif n’a pas été facile au début car il fallait que je trouve un rythme de travail et que j’apprenne à travailler seul. Les cours de Mathématiques Expert n’étaient pas difficiles pour moi car j’avais vu ce programme en Terminale. En revanche, cela peut être plus compliqué pour une étudiante qui n’a suivi que les Mathématiques Complémentaires. Cependant, les professeurs sont vraiment disponibles et aident beaucoup les étudiantes. et organisent par exemple des séances d’entraînements et de révisions avant les quizz ou les examens.

 

Est-ce que tu as beaucoup de travail ? 

La charge de travail était raisonnable tout au long de l’année. Elle augmente néanmoins pendant la période de révision et d’examens et elle dépend aussi des programmes de Mathématiques que chacune a suivi en Terminale. Pour ceux qui n’ont pas eu Mathématiques Expertes, cela demande un peu plus de travail mais cela me semble tout à fait faisable. 

 

Comment se déroulent les examens ? 

Nous avons des examens de mi-semestre et des examens de fin de semestre. Le reste du semestre nous avons aussi un contrôle continu avec des quizz organisés et des rendus réguliers. 

 

Combien d’heures de cours as-tu par semaine ? 

J’ai entre 18 et 19 heures de cours par semaine. À HEC Montréal, certain⸱e⸱s étudiant⸱e⸱s s’investissent principalement dans les cours tandis que d’autres vont vraiment s’impliquer dans la vie associative de l’école, ce qui peut prendre beaucoup de temps. 

 

La vie étudiante à HEC Montréal

Comment se déroule la vie étudiante sur le campus de HEC ? 

Chaque promotion a un comité étudiant qui organise et s’occupe de l’intégration des étudiantes de première année. En ce qui concerne ma promotion, nous avons été très bien intégrés. Le début d’année a été très riche avec beaucoup d’activités et de soirées organisées. Étant donné qu’on était une promotion de 300 étudiantes en année préparatoire nous sommes très soudés et tout le monde se connaît. En plus du comité et des évènements, l’école organise aussi des rencontres et des soirées.

 

Comment s’organise la vie associative ? 

La vie associative est très importante et reconnue à HEC Montréal et prise au sérieux par les étudiant⸱e⸱s. Faire partie d’une association fait vraiment partie de l’expérience de l’école et il y a énormément d’associations proposées dans tous les domaines. 

 

Est-ce que les étudiantes de première année logent sur le campus ? Est-ce que HEC Montréal aide les étudiantes ? 

HEC Montréal dispose d’une résidence universitaire. Cependant, ce sont souvent les étudiantes qui doivent trouver par eux-mêmes leur logement. Ce n’est pas forcément difficile de trouver un logement proche de l’École et les prix varient en fonction du budget de chacune. Pour ma part, étant donné que ma sœur venait de terminer son Bachelor, j’ai pu récupérer son appartement. 

 

Que penses-tu de la ville de Montréal ? 

La ville est agréable et il y a beaucoup d’endroits à découvrir, même si l’hiver est long. La ville est sûre et de plus très bien desservie par les transports publics. Il y a, par exemple, toujours des bus de nuit pour rentrer de soirée.

Vers l’avenir

Quels sont tes projets pour la suite ? 

En B.A.A, j’aimerais obtenir de bons résultats pour pouvoir intégrer le double diplôme avec l’Université Bocconi qui me permettrait d’obtenir un Master au sein de cette université. Ensuite, j’aimerais passer le TAGE-MAGE et intégrer HEC Paris. 

Est-ce que tu aurais des recommandations, des conseils pour les élèves qui souhaitent intégrer HEC Montréal ?

Mes conseils seraient de s’ouvrir aux autres à HEC Montréal et de travailler dès le début pour ne pas être dépassé et acquérir un rythme de travail régulier. C’est une expérience géniale et tout le monde en a de super souvenirs. Foncez, vous allez adorer !

 

Si comme Maxence, vous souhaitez intégrer HEC Montréal ou une université au Canada, n’hésitez pas à nous contacter afin d’échanger sur votre projet ! 

Interview d‘Arnault: diplômé d’un Bachelor d’Histoire moderne à l’Université d’Oxford

Admission en Bachelor Écoles Étudier au Royaume-Uni

Orientation post-bac: comment bien choisir son cursus universitaire à l’étranger ?

Admission en Bachelor Écoles

Orientation post-bac : et si vous partiez étudier à l’étranger ?

Admission en Bachelor Écoles